Un étudiant est la personne qui fait un effort de compréhension dans la connaissance d’une certaine chose ou pour cultiver une science ou un art.

Ce mot provient de la déformation du mot latin « studere » et de son substantif « studium » qui, de par l’évolution diachronique et les changements à travers le temps, ont donné lieu au terme « étudiant ».

Quels sont les documents nécessaires à présenter afin d’étudier en Espagne ?

Les étudiants anglais, français, allemands ou américains sont les exemples de ceux qui souhaitent, chaque année, apprendre l’espagnol en Espagne, enrichissant les classes d’un aspect multiculturel.

Selon l’article 44 du Décret Royal (Espagne) 557/2011 du 20 avril, sont promues l’intégration et l’égalité des droits et des devoirs, renforçant l’intégration et la cohésion sociale dans un contexte de diversité culturelle. Concernant les étudiants provenant de pays membres de l’Union Européenne, aucun visa ne leur sera requis pour étudier en Espagne.

Le visa pour étudier en Espagne sera en revanche nécessaire pour ceux provenant de pays n’étant pas membres de l’Union Européenne et devra être demandé au consulat espagnol de son pays d’origine. Ce visa permettra à l’étudiant d’étudier l’espagnol en Espagne et disposera d’une durée semblable à la durée des études.

Dans le cadre d’une durée s’étendant jusqu’à 90 jours, un visa Schengen est délivré et permet de séjourner dans le pays dans lequel les études sont effectuées, ainsi que de voyager librement dans les états membres de l’espace Schengen.

Séville est choisie par des milliers d’étudiants pour apprendre l’espagnol en Espagne et pour connaître les aspects méconnus de notre pays. En effet, sont très nombreux ceux qui, à la fin de leurs cours en Espagne, on rapporté que l’Espagne leur a apporté une vision différente de celle qu’ils avaient dans leur pays. Notre langue est la seconde langue la plus importante et étudiée dans le monde.

Laisser un commentaire