Il existe une théorie selon laquelle le cerveau commence à vieillir à partir de 30 ans. Ces changements sont apparents dans les études de la modification morphologique d’individus d’âges différents. Plus le vieillissement est avancé, plus le cerveau est atrophié et l’on trouve des altérations vasculaires avec présence d’angiopathies.

Il existe différentes capacités qui sont nécessaires afin d’acquérir une bonne mémoire, et stimuler celles qui s’affaiblissent avec l’âge, comme la motivation ou la communication.

Le bilinguisme améliore la cognition et retarde la démence chez les personnes âgées.

Les personnes parlant plusieurs langues bénéficient-elles d’un ralentissement du détériorèrent cognitif ?

Les personnes parlant plusieurs langues bénéficient-elles d’un ralentissement du détériorèrent cognitif ?

D’après une étude réalisée par le docteur Thomas Bakse, un chemin s’est ouvert vers la recherche de la relation qu’a l’impact de l’apprentissage d’une deuxième langue avec le vieillissement du cerveau.

Afin de mettre en œuvre cette étude, des images de résonance magnétique fonctionnelle ont été réalisées. Les techniques de visualisation cérébrale démontrent que le bilinguisme bénéficie significativement au cerveau durant son vieillissement.

Dans la vie quotidienne, la mémoire implicite se manifeste sous la forme de mémoire procédurale qui est celle qui participe à la mémorisation des capacités motrices et exécutives nécessaires à la réalisation d’une tâche. Dans un vieillissement normal, le vocabulaire et la mémoire implicite sont préservés.

Améliorez vos capacités cérébrales en devenant bilingue et voyez votre intelligence et votre lecture s’améliorer en apprenant une autre langue dans notre école d’espagnol en Espagne.

Laisser un commentaire