nunca-es-tardeIl semble que les temps ont changé et les études ne sont maintenant plus réservées aux jeunes. La phrase « Il n’est jamais trop tard pour apprendre » résume l’expérience de beaucoup de personnes adultes n’ayant pas eu l’occasion d’étudier et pouvant le faire actuellement avec la même motivation et la même envie qu’ils avaient quand ils étaient plus jeunes.

Les villes disposent de cours basiques offrant l’opportunité d’étudier ce qu’ils souhaitaient et qu’ils n’ont jamais pu faire. Une fois la retraite arrivée, nombreux sont ceux se sentant inactifs et en cela les études de différents domaines, comme les langues ou l’informatique, représentent un vrai stimulant pour se sentir actif.

Les personnes de 45 ans ou plus s’intéressent à reprendre les études dans le but de se maintenir intellectuellement actifs.

Mon amie me racontait l’autre jour que sa grand-mère vivait à San Pedro (Los Angeles) et qu’elle a souhaité s’inscrire dans un cours d’espagnol en Espagne car son unique fille et sa famille s’étaient installées à Séville. Elle avait donc l’intention de venir mais ne voulait pas être perçue comme une charge supplémentaire pour personne; connaître la langue lui permettait d’être indépendante et de pouvoir se déplacer avec aisance en ville. De plus, l’espagnol lui permettait de pouvoir communiquer avec ses petits-enfants.

Être avec sa famille était la raison qui la motivait le plus pour vouloir apprendre l’espagnol en Espagne étant donné qu’elle a toujours souhaité le faire et n’en a jamais eu l’opportunité. Un vrai exemple de surpassement.

Laisser un commentaire